maman et son enfant

Bébé pousse des dents ? C’est probablement l’un des moments les plus significatifs pour les parents, mais également une première douleur pour le petit-ange. Voici quelques conseils pour le soulager au mieux.

Quels sont les lanceurs d’alerte ?

La poussée dentaire peut passer inaperçue pour certains comme elle peut être un calvaire pour d’autres. Les premières dents poussent entre l’âge de quatre et six mois. Certains symptômes tirent cependant la sonnette d’alarme. Le bébé pleure, il met souvent ses doigts dans la bouche comme pour se gratter, il mordille intensément ses jouets, il salive beaucoup et parfois un kyste se forme sur le bord des gencives. Dans un cas extrême, le bébé peut avoir une perte d’appétit, des joues enflées (gencives enflées) voire rouges. Pour le petit, ces désagréments peuvent l’irriter à l’extrême et peuvent même dérégler son sommeil. La durée de la poussée d’une dent peut varier de quelques jours à plusieurs semaines et celle-ci peut particulièrement être douloureuse pour les premières dents.

Quels sont les astuces permettant de soulager la poussée dentaire ?

Supporter la douleur est un talon d’Achille pour nos tout-petits. Notre rôle est donc de les soulager au mieux, grâce aux quelques astuces suivants.

Le premier besoin d’un bébé quand il fait ses dents, c’est de mâchouiller. Une solution pour ces mordillements s’impose donc.

Un anneau de dentition réfrigéré parait bien être la solution classique. Il faut opter pour un anneau sans bisphénol ni phtalate tel que l’anneau de dentition Sophie La Girafe. En effet, Sophie la girafe n’est pas dangereuse. Les jouets en plastique ou les doudounes sont également de bons alliés.

Comme alternative, une débarbouillette trempée dans de l’eau froide, des bâtonnets glacés, ou une tétine de dentition peuvent également soulager les désagréments.

On peut aussi lui donner des fruits congelés, un morceau de pain, de boudoir ou de biscotte pour qu’il mâchouille avec.

Il est également important de masser régulièrement les gencives du bébé avec les doigts bien propres pour le soulager. Le massage des gencives régulières diminue rapidement les désagréments.Dans la persistance des douleurs, il faudra lui proposer des médicaments ou d’autresproduits calmants. Les baumes (ou gel) gingivaux ou les solutions gingivales ont à cet effet un pouvoir anti inflammatoire et anesthésiant. Ils soulagent rapidement les douleurs. On peut également opter pour les huiles calmantes de premières dents retrouvées en pharmacie.

En aval, l’amour et l’affection des parents sont les meilleurs calmants. Donnez des câlins à l’enfant, aidez-le à se relaxer. Faites preuve d’imagination. On peut par exemple l’emmener se promener ou le faire prendre un bain. Enfin, voici astuce la plus simple mais qui a réellement fait ses preuves. Dans le lit ou dans le berceau, il faut surélever d’un cran la tête du bébé en plaçant par exemple un linge au-dessous de son oreiller ou le matelas.